Blog

Temples à visiter lors de votre séjour à Java : Prambanan et Borobudur

12 June 2019

Yogyakarta (également dénommée Jogjakarta ou Jogja) est la capitale culturelle et le coeur de l’île indonésienne nommée Java, un endroit qui recèle des temples religieux connus du monde entier et des incroyables plages de sable noir volcanique. C’est aussi le centre des arts classiques javanais, de la danse, de la musique, des tissus traditionnels en batique, du théâtre et de la poésie.

On peut traduire le nom de Yogyakarta par “la ville prête à prospérer” et c’est complètement vrai. D’année en année le nombre de visiteurs attirés par cette destination augmente. Ici vous pouvez vous enrichir au niveau spirituel comme au niveau culturel, où alors juste vous relaxer le long de la côte ensoleillée de l’Océan Indien.

Ici la visite des anciens temples est incontournable - les plus connus sont Prambanan et Borobudur. Ils sont situés à quelques heures de Yogyakarta. Vous y apprendrez leur histoire et pourquoi il est si intéressant de les visiter.

Prambanan - temple construit sur un amour non-réciproque

Prambanan est composé d’un ensemble de temples consistant en 224 anciens temples bouddhistes et hindous situés à 18 km de Yogyakarta. C’est l’endroit où se situe le plus grand temple hindou d’Indonésie et le deuxième par la taille au niveau de l’Asie du sud-est. Le complexe a été construit il y a plus de 1000 ans. Cependant la date exacte de l’origine de cette beauté n’a pas pû être déterminée pendant des années. Il semblerait qu’il date de la fin du IXe siècle - début du Xe siècle à l’époque où il y avait deux royaumes, chacun avec leur religion. Ainsi chacun pouvait prier ses dieux. Les trois dieux indiens auxquels les temples étaient dédiés se nommaient Shiva, Vishnu et Brahma.

La majorité des temples de Prambanan sont tombés en ruine suite à des tremblements de terre et des éruptions volcaniques. Mais, dans la première moitié du XXe siècle, les sommets de ces sanctuaires ont été restaurés par des scientifiques néerlandais.

Le site est construit sur un plan carré. Il a quatre niveaux , entourés par quatre murs avec quatre ouvertures. Ce chiffre magique est supposé être en harmonie avec le nombre des castes indonésiennes de cette époque. Le temple le plus important de Prambanan, situé en son centre, est haut de 47 mètres. Tous les reliefs des sculptures ont trait à l’ancienne épopée hindou “Ramayana”.

Comme chaque temple, Prambanan a sa propre légende qui est fascinante. D’après cette légende, un très beau prince tomba amoureux d’une très belle princesse dont il vint un jour demander la main. Elle lui dit qu’elle accepterait sa demande s’il gravait 1000 sculptures sur les murs de pierre du temple en une seule nuit. Le prince, enflammé, commença sur le champ et en grava 999. En voyant cela, la princesse décida d’avancer le lever du soleil et fit brûler un grand feu pour imiter la lumière du jour. Le prince découvrit la supercherie et la maudit. On raconte que la princesse pétrifiée est devenue la 1000e sculpture de Prambanan.

Prambanan est parfois dénommée “Rara Jonggrang” par la population locale. Ceci signifie “Vierge élancée” en javanais. C’est ainsi qu’était nommée la princesse Durga de la légende. Depuis 1991 le site a été classé par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial.

Borobudur - le plus grand temple bouddhiste au monde

Borobudur est une ancienne construction hémisphérique bouddhiste indienne construite sur plusieurs niveaux. Ces monuments avec une architecture en forme de dôme - ou en forme de cloche - sont aussi appelés stupa. Le mot Borobudur vient du sanskrit et signifie “temple bouddhiste sur la montagne “ ou encore, d’après une autre version, “le temple des mille bouddhas”.

Il semble que Borobudur ait été érigé au 9ème siècle pendant le règne de la dynastie des Sailendra. Après l’éruption volcanique de 1006, le temple fut abandonné et resta couvert par les cendres volcaniques et la végétation de la jungle pendant des centaines d’années. Au 19ème siècle, alors que le site était en mauvaise condition, des personnes essayèrent de le reconstruire et de nettoyer les lieux. En même temps, d’autres s’accaparaient d’objets de valeur et de pièces uniques. Une rénovation importante commença en 1907 avec le support de l’UNESCO et continua jusqu’à la fin du 20ème siècle. Le site fait partie du patrimoine mondial depuis 1991.

L’artiste néerlandais Nieuwenkamp lança l’hypothèse que Borobudur pouvait représenter la fleur de lotus et c’est pourquoi il devait être situé sur un lac. Des études géologiques approfondies dèmontrent qu’il y a eu en fait un lac du 11e au 14e siècles. Par contre on ne sait pas si ce lac a été asséché pour les constructions ou si c’est le fait d’une catastrophe naturelle.

Le site se situe sur 8 niveaux, décorés de plus de 2000 bas-reliefs and de 504 statues de Bouddhas.Toutes ont des poses différentes. Certaines méditent, d’autres promettent que nos souhaits deviendront réalité, rappelant ainsi aux croyants de continuer leur chemin vers la rédemption et en les persuadant de la vérité de ces enseignements.

La plupart des gens appelle Borobudur le 8ème Merveille du Monde et c’est encore un endroit de pélerinage et un lieu de prières. Les pèlerins font 8 fois le tour du monument, dans le sens des aiguilles d’une montre, à chacun des niveaux. On dit que toucher chaque Bouddha du plus haut niveau porte bonheur.

Les sites de temples à Java ne sont pas seulement historiques, ce sont aussi des endroits très riches au niveau spirituel, où vous avez l’occasion de découvrir une autre religion, d’en admirer son imposante construction qui date d’une époque ou la technologie n’était pas encore de mise. Si vous séjournez à Bali, vous devez vraiment visiter Java et aller jusqu’à ces sanctuaires de Yogyakarta. Ça en vaut vraiment la peine.

Partagez ça
Reviews

Évaluation de l'excursion
Nom*
Courriel*
Vérifiez que l'entrée est correcte
Rate it
Message de commentaire*
 

 

Lisez aussi