Blog

7 plats les plus "Indonésiens"

Le

5 April

Partagez ça

La cuisine Indonésienne est aussi diversifiée que les habitants de ce pays exotique. D'une part, les plats indonésiens ont connu l'influence des cuisines chinoise, indienne et autre, d'autre part, ils représentent un mélange unique des caractéristiques culturelles et des conditions climatiques de l'Indonésie.
Voici une sélection de sept plats, qui sont une sorte de noyau de la cuisine de cet immense archipel.

Nasi goreng (riz frit)

Nasi goreng -riz frit

Le riz est à la base de l’alimentation indonésienne, et le nasi goreng, en traduction - du riz frit avec des légumes et de la viande - est l'un des plats les plus célèbres de ce pays. A l’origine, on suppose que les Indonésiens ont appris à faire frire du riz dans de l'huile végétale chinoise. La partie épicée est faite de piment, d'échalotes et d'ail, selon la région; certaines personnes ajoutent de la racine de curcuma ou meme du tamarin au nasi goreng. La base végétale du plat varie également - oignon, paprika, soja germé. Les ingrédients principaux incluent de l'oeuf, du poulet ou des crevettes. Les Indonésiens, qui ne pratiquent pas l'islam, peuvent ajouter du porc au nasi goreng.
Ce plat a longtemps été populaire dans les restaurants pan-asiatiques à travers le monde, et en Indonésie, il est servi à la fois par les vendeurs de rue et par les restaurants les plus chics.
Le «frère jumeau» populaire du nasi goreng – le mi goreng- est un plat similaire, mais cuit avec des nouilles en guise de garniture au lieu du riz.

Gado-gado

Gado-gado

PH Leno Regusahdze

C’est un mélange de légumes bouillis ou crus, agrémentés de sauce cacahuète. Originaire de Java, le gado-gado est diffèrent suivant la région ou il est consommé. De la patate douce, des haricots, de l'aubergine, de la courgette, du chou, des épinards et bien d'autres choses peuvent compléter le soja et le tofu au sein du gado-gado. La sauce est faite de cacahuètes écrasées frites dans l'huile d'arachide. Bien que ce soit un plat indépendant, il est parfois servi avec de la viande rôtie, agrémentée d'une salade en garniture.

Tempeh

Tempeh

PH wikipedia

Les tempeh, sont des briquettes de soja fermenté. Comme le kimchi pour les Coréens, le tempeh est partout dans la cuisine indonésienne. Simplement - les grains de soja sont ramollis voire un peu cuits et mélangés ou non avec des champignons en fermentation qui sont laissés à s'oxyder pendant une journée. Il faut frire le tempeh dans de l'huile ou le faire mariner. Le tempeh peut être consommé seul ou ajouté à de nombreux plats. Il a un goût complexe, voire subtil, avec des notes de noix ou de champignons.

Satay

Satay

PH by allthailandtv

De la viande juteuse cuite en brochettes, le satay est la nourriture de rue la plus populaire dans tout le pays; un touriste peut l'acheter partout. De poulet, de porc, d'abats, de fruits de mer – ce sera un plat juteux, fumé et savoureux. Le satay est devenu très populaire en Indonésie au début du XIXe siècle. Très pratique et tres rapidement préparé il est très nutritif même si vous pouvez en manger « sur le pouce ». Il y a des douzaines de variétés de satay : par exemple, le préféré à Bali sera le satay lilith - viande de fruits de mer émincée, frit et enfilé sur les branches du cymbopogon - une plante comestible avec un goût rafraîchissant. Il est presque impossible d'aller à Bali sans essayer le satay!

Babi Guling (Bali)

Babi Guling

PH artem beliaikin

Ce plat, contrairement aux précédents, n'est pas populaire partout en Indonésie mais est intéressant en raison de son contexte culturel. Le babi guling c’est du cochon de lait frit à la broche, servi avec du riz cuit à la vapeur et du lavar - un mélange de légumes, de noix de coco et de viande-. La plupart des Indonésiens étant musulmans, le babi guling est un plat que vous ne pourrez essayer que dans les iles à population majoritairement hindoue ou chrétienne, (le porc étant haram –impur- pour les musulmans).

Krupuk

Krupuk

PH Thinkstock by Getty-Images

Si vous voulez des choses à grignoter, alors le krupuk est fait pour vous : friture faite de farine ou d'amidon, combinée avec des fruits de mer séchés ou du poisson, il est servis avec des sauces variées et souvent très épicées. Ce « snack indonésien » peut être trouvé n'importe où et sont souvent cuisinés à la maison ou dans les restaurants. Vous pouvez acheter du krupuk à moitié cuit que vous pouvez préparer vous-même. Le krupuk est une sorte de pain pour les Malaisiens et les Indonésiens qui va accompagner la plupart des mets de cette cuisine variée.

Jamu

Jamu

Cette boisson, depuis le treizième siècle, et est une mixture médicinale faite de fruits,d'herbes, de racines et de choses bien diverses et pratiquement mystiques. Le jamu, originaire de Java, est maintenant très populaire partout en Indonésie. Il existe des milliers de recettes, mais la plus populaire est probablement une combinaison de citron vert, de racines de curcuma et de gingembre, qui a de forts effets antiseptiques et détoxifiants. De nos jours, jamu est plus considéré comme un médicament voire dans certains cas comme un cosmétique.

up