Blog

Les serpents venimeux de Bali et leurs morsures

17 Octobre 2019

Comment vous comporter si vous voyez un serpent sauvage ? Où aller à Bali si vous êtes mordu par un serpent ? Cet article essaie de répondre à toutes vos questions sur les serpents venimeux et leurs morsures et vous initie aux gestes de premiers secours.

De manière générale, respectez les serpents et gardez vos distances, laissez-les tranquilles, ne les dérangez pas, n'essayez pas de les attraper ou de les tuer. Pour éviter de marcher sur les serpents, utilisez une lampe de poche puissante de nuit. Laissez les lumières allumées là où vous séjournez pour pouvoir voir si un serpent s’approche ou mieux fermez bien les portes et fenêtres.

Nous vous présentons ici les six serpents les plus venimeux de Bali. Quatre sont assez courants tandis que les deux derniers sont plutôt rares.

Le bongare bleu (Bungarus candidus) en indonésien : Ular Weling. En balinais : Lipi poleng. VENIMEUX !

Bongare bleu (Bungarus candidus) (Gauche) forme zébré, adulte. (Droite) Quand il est noir et brillant, il est encore jeune.
Photo : © Ron Lilley 2019

Ils sortent et chassent tard dans la nuit et peuvent ramper dans la maison après la tombée de la nuit. Le bongare bleu n'est pas vraiment bleu, c'est pourquoi les noms communs ou locaux ne sont pas très fiables leur identification. Vous pouvez parfois reconnaître ces serpents par leurs écailles très brillantes et les bandes / anneaux noirs et blancs de leur corps. Cependant, les bongares existent également dans d'autres couleurs (tout noir, brun clair ou brun foncé, ou avec des marques blanches irrégulières). En outre, il existe également plusieurs types de serpents non venimeux qui ressemblent aux bongares. Un autre type de bongare, le bongare bagué (Bungarus fasciatus), est un nouvel arrivant plus rare à Bali. Il a des bandes jaunes ou blanches et noires également espacées (il peut aussi avoir des formes brunes). Il est également venimeux et a une queue émoussée.

Les personnes mordues par les bongares peuvent ne rien ressentir ou peu au début, mais après quelques heures, leur état s'aggravera très rapidement et leur respiration et leur cœur s'arrêteront. Si vous êtes mordu par un bongare (ou par un serpent !), vous devez vous rendre immédiatement à l’hôpital ! Il n'y a pas de sérum antivenimeux pour les piqûres de bongare, mais une respiration assistée avec un ventilateur pourrait vous sauver.

Le Cobra Cracheur (Naja sputatrix) en indonesien: Ular Kobra, ular Sendok, en balinais: Lipi Uoh.

Cobra cracheur (Naja sputatrix) (G) assis, déployant sa coiffe. (D) Pas de coiffe, ni de marques visibles.
Photos: © Ron Lilley 2019

Les Cobras cracheurs existent dans une variété de couleurs : du noir au brun, du gris pâle au jaune crème clair. Contrairement aux cobras des autres pays, ces serpents n'ont pas de marques évidentes. Cela peut rendre difficile d'identifier un cobra et surtout de penser qu'il n'est pas venimeux ! Comme les autres serpents, les cobras n'attaquent une personne que s'ils sont provoqués ou blessés.

Les cobras cracheurs se trouvent dans les rizières et les jardins où ils chassent les rats. Ils sont également attirés par les maisons et les jardins où ils trouvent facilement de quoi manger. Ils mangent également les grenouilles, lézards et autres serpents. Les ordures attirent les rats, qui à leur tour, attirent les cobras! En plus de pouvoir frapper et mordre, le cobra cracheur peut pulvériser du venin de ses crocs sur une distance de deux mètres. Si quelqu'un est vaporisé sur le visage, les yeux doivent être rincés doucement à l'eau courante pendant 30 minutes. Il est très important de ne pas se frotter les yeux, sinon le venin peut provoquer un gonflement et une cécité permanente. Consultez ensuite un médecin qui traitera les yeux pour réduire la douleur.

Les piqûres de cobra sont localement douloureuses et provoquent un gonflement. La victime sera finalement incapable de respirer et le cœur s'arrêtera. La morsure de ce cobra peut être dangereuse, et en cas de morsure, il faut se rendre immédiatement à l'hôpital !

Vipère de Green Island (île verte) (Trimeresurus insularis) en indonésien : Ular Hijau. En balinais : Lipi gadang, Tambu VENIMEUX !

Les vipères des îles est le serpent le plus connu pour ses morsures à Bali. Notez sa tête triangulaire séparée du corps par un cou fin. Les yeux sont rouges. Le corps est relativement gros et court (moins de 1 m). La queue est rouge ou brune. D'autres serpents verts à Bali sont souvent confondus avec des vipères, mais ils n'ont pas la queue rouge et leurs morphologies sont assez différentes.

La vipère des îles se trouve le long des vallées fluviales et des petits ruisseaux. Elles apprécient les lieux d’établissements humains où il y a des jardins tropicaux humides. Ces vipères se cachent dans les arbres, les buissons et les murs pendant la journée et descendent au sol pour se nourrir à la nuit tombée. Elles sont très bien camouflées et peuvent être difficiles à voir, même dans l'herbe courte, elles peuvent donc être facilement piétinés.

Les piqûres de vipère sont douloureuses et provoquent une inflammation immédiate, qui se propage au reste du corps de la victime s'il n'est pas traité. Les piqûres non traitées peuvent entraîner des hémorragies internes, le noircissement de la peau, jusqu’á l’amputation du membre. Comme pour tout autre morsure de serpent, une personne mordue par une vipère doit être immédiatement transportée à l'hôpital!

Bongare de mer bagué (Laticauda colubrina) en indonésien: Ular Laut - VENIMEUX!

Bongare de mer bagué (Laticauda colubrina (G) notez sa queue plate flat et (D) nageant sur le récif.


© Ron Lilley 2016

Le serpent a des bandes noires et grises sur toute la longueur du corps et des marques de suif sur la tête. Comme tous les serpents de mer, il a une queue caractéristique en forme de palette aplatie. Les bongares de mer sont assez communs autour des plages de Bali. Ils sont considérés comme « Sacré » (« ular suci ») et peuvent parfois être vus dans de petites grottes à Tanah Lot.

La plupart des « vrais » serpents de mer vivent loin en mer (il peut y en avoir 15 à 20 espèces différentes) et ne viennent pas à terre. En revanche, le bongare de mer bagué peut ramper sur terre et se cacher parmi les rochers, où il pond ses œufs. Il peut être rencontré sur les plages et en mer peu profonde, de jour comme de nuit, mais le plus souvent à la nuit tombée. Il se déplace lentement en rampant sur terre.

Il existe un mythe selon lequel les serpents de mer ne veulent pas mordre et s'ils essaient de mordre quelqu'un, leur tête est trop petite pour pouvoir injecter du venin. Ces histoires ne sont pas vraies. Bien que les bongares de mer hésitent à mordre, ils sont très venimeux et une victime peut être paralysée voire mourir avant de pouvoir se rendre à l'hôpital. Les serpents de mer sont curieux et peuvent approcher un plongeur en apnée, mais ils n'ont aucune raison de mordre, à moins qu'ils ne soient tenus, piétinés ou blessés. Il n'y a pas de sérum antivenimeux pour traiter les morsures de serpent de mer à Bali.

Cobra Royal (Ophiophagus Hannah) en indonésien : Ular King Kobra, Ular Raja.

Cobra Royal, (G) adulte en captivité, bouche fermée. (D) Jeune animal montrant les marques diagonales sur la coiffe et le long de son corps.
Photo : © Ron Lilley 2016

Les cobras royaux sont les serpents venimeux les plus longs du monde, atteignant plus d'un mètre de long. La coiffe d'un cobra royal est légèrement plus longue et plus fine que celle du cobra cracheur, et les barres diagonales sont des marques visibles sur le jeune animal qui sont souvent encore plus visibles chez le serpent adulte.

Les cobras royaux ne se trouvent naturellement que dans les forêts de l'ouest de Bali, mais peuvent se propager à d'autres parties de l'île. Parce qu’ils sont réticents à mordre, ils sont fréquemment utilisés dans les spectacles pour le divertissement public et pour que les gens prennent des « selfies » avec eux. Cependant, comme le venin est produit en grande quantité, une morsure d'un cobra royal est souvent mortelle, la victime mourant de paralysie en quelques heures. Il n'y a pas de sérum antivenimeux pour les piqûres de cobra royal à Bali. Cependant, aller immédiatement à l'hôpital est mieux que de ne rien faire après une morsure !

Serpent de Corail Asiatique (Calliophis intestinalis) VENIMEUX !

Photo: Serpent de corail Asiatique (Calliophis intestinalis)
© Ron Lilley 2017

Les serpents de Corail asiatiques ne vivent pas dans la mer comme leur nom l'indique, mais dans le sol et sous les feuilles. Ils sont venimeux mais très rarement vus. Ils sont petits (moins de 35 cm de long), noirs ou brun foncé et avec une bande jaune ou orange sur toute la longueur du corps. La bande se fourche pour former un «V» derrière la tête. Le dessous de son corps a des barres noires et blanches, et le dessous de la queue a des barres rouges et noires.

Si vous êtes mordu par un serpent de corail asiatique, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital. Il n'y a pas de sérum antivenimeux pour le traitement des piqûres de serpent corail asiatique à Bali.

CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE SI VOUS ÊTES MORDU PAR UN SERPENT

AVANT TOUT INFORMEZ-VOUS SUR LES HOPITAUX, CLINIQUES QUI TRAITENT LES MORSURES DE SERPENT LES PLUS PROCHES. SAVOIR OÙ ALLER EN CAS D’URGENCE PEUT ÊTRE UN TEMPS GAGNÉ VITAL. GARDEZ UN NUMERO À CONTACTER À PORTÉE DE MAIN ET VISIBLE À TOUS.

Après avoir été mordu par un serpent (de tout type) :

1. Restez aussi calme et immobile que possible.

2. Ne coupez pas et n'aspirez la morsure et n'appliquez pas de garrot (corde, ficelle ou ceinture) au-dessus de la morsure !

3. Notez l'heure de la morsure.

4. Retirez vos bagues, bracelets, etc. au cas où la zone mordue gonfle.

5. Immobilisez le membre mordu avec une attelle et le maintenir aussi immobile que possible.

6. Ne mangez ou ne buvez pas - cela pourrait provoquer des vomissements.

7. N'utilisez pas de compresses froides ou chaudes sur le site de la morsure.

8. Ne prenez aucun médicament et n'appliquez pas de crèmes, de pommades, de « cures traditionnelles » ou d'huiles sur la morsure. L'ajout de tout ingrédient médical ou à base de plantes peut masquer les symptômes et / ou potentiellement compliquer le traitement.

9. Transportez le patient à l'hôpital le plus rapidement possible.

10. Appelez l'hôpital ICU / UGD pour se préparer à accepter un patient qui a reçu une morsure de serpent. Le personnel de l'hôpital de Sanglah (Denpasar) a de l'expérience dans la lutte contre les morsures de serpent, mais vérifiez les autres ;

HÔPITAL DE SANGLAH, DENPASAR. - Téléphone 0361 227-911. Appuyez ensuite sur 0 (Zero / Nol) pour l'opérateur et dites-lui d'attendre une victime de morsure de serpent. N'attendez pas que l’ambulance arrive.

L'hôpital Ari Canti à Mas, au sud d'Ubud (Tél. 0361 974573) a aussi de l’expérience quant aux traitements des morsures de serpent.

11. Les photos ou une description du serpent sont très utiles quant au type de traitement, mais ne perdez pas de temps à essayer de l'attraper ou de le tuer. Cela peut être potentiellement très dangereux !

12. Donnez au médecin traitant le numéro de téléphone

Dr Tri Maharani +62 0853 3403 0409.

Elle est la principale spécialiste de la gestion des morsures de serpent en Indonésie (RECS Indonésie). Elle écoutera les symptômes du médecin et conseillera ensuite sur le traitement. Dans de nombreux cas, l'anti venin (si disponible) ne sera pas nécessaire. La clé est l'observation pour évaluer s'il y a des effets locaux ou systémiques de la morsure et la surveillance des signes vitaux (pouls, etc.). Des analyses de sang peuvent être conseillées. Certains symptômes peuvent prendre plusieurs heures à apparaître, donc l'absence de symptômes après une morsure de serpent n'est pas nécessairement un signe qu'aucun venin n'a été injecté ! Le traitement hospitalier peut inclure des analgésiques, des anti-inflammatoires pour réduire le gonflement et une assistance respiratoire.

13. Soyez prêt à rester à l'hôpital au moins 48 heures en observation et peut-être plus.

14. Le traitement de morsures de serpent ici est souvent très basique, mais les chances de survie sont bonnes si le patient est hospitalisé le plus tôt possible après la piqûre. Le traitement peut être très coûteux, il est donc préférable de toujours prendre des précautions pour éviter d'être mordu !

Ces informations proviennent du manuel de gestion des morsures de serpent de l'Organisation Mondiale de la Santé et du RECS d’Indonésie.

NUMÉROS UTILES : - Hôpital de Sanglah à Denpasar : Jalan Kesehatan Selatan No. 1 Sanglah Dauh Puri Klod, Denpasar Barat, UGD (+62) (0)361 227 911 au 15

Pour les retraits de serpents, l'identification des serpents, les informations sur la protection contre les serpents, les discussions sur la sécurité des serpents ou toutes informations sur les morsures de serpents, contactez Ron Lilley, Bali Snake Patrol : (+62) (0) 813 3849 6700

https://www.facebook.com/ronlilleysbalisnakepatrol/

Sécurité Retrait de Serpent : R. Herbert (+62) (0)853 3307 7787

Le parc de reptile de Gianyar 0361-299344 ou Tabanan : 0361-829353, contactez-les et demandez leurs des informations.

Bali Reptile Secours (+62) (0)821 4638 0270

Partagez ça
Reviews

Évaluation de l'excursion
Nom*
Courriel*
Vérifiez que l'entrée est correcte
Rate it
Message de commentaire*
 

 

Lisez aussi