Blog

Culture balinaise : ses monstres et ses esprits

10

May

Partagez ça

La culture balinaise moderne est faite d’un mélange de civilisations indienne, chinoise et arabe mais elle vient aussi des îles voisines de Java venues s’installer à Bali.

Les origines de Barong et de Rangda, deux caractères sacrés de la mythologie balinaise, datent de l’époque ancienne animiste.

Il existe deux personnages mythiques omniprésents à Bali. On les voit dans les publicités touristiques, sur les cartes postales et leurs masques colorés sont vendus partout en tant que souvenirs. Ce sont Barong qui ressemble à un lion avec sa longue crinière et la sorcière Rangda avec ses cheveux emmélés et ses grandes défenses. Selon la croyance populaire, Barong est une créature extraordinaire représentée sous la forme d’un lion. Les balinais sont persuadés qu’une personne peut être très méchante et très gentille à la fois. Ces deux côtés opposés sont représentés chez l’être humain par le bien et le mal. Et le mal l’emporte souvent sur le bien. Il est dit qu’il n’existe aucune force assez puissante dans le bien pour triompher du mal. Pour cette raison, le symbole du bien fait toujours partie de l’espèce vivante. Le Barong est une créature mythique propre à Bali. C’est le symbole de la vertu et de la justice. Il y a cinq Barongs à Bali, chacun d’eux défend sa partie de l’île. Ils sont représentés sous la forme d’un sanglier, d’un tigre, d’un serpent, d’un dragon et d’un lion.

Selon la croyance populaire, Barong est une créature extraordinaire représentée sous la forme d’un lion. Les balinais sont persuadés qu’une personne peut être très méchante et très gentille à la fois. Ces deux côtés opposés sont représentés chez l’être humain par le bien et le mal. Et le mal l’emporte souvent sur le bien. Il est dit qu’il n’existe aucune force assez puissante dans le bien pour triompher du mal. Pour cette raison, le symbole du bien fait toujours partie de l’espèce vivante.

Le Barong est une créature mythique propre à Bali. C’est le symbole de la vertu et de la justice. Il y a cinq Barongs à Bali, chacun d’eux défend sa partie de l’île. Ils sont représentés sous la forme d’un sanglier, d’un tigre, d’un serpent, d’un dragon et d’un lion.

ph by pinterest.ch

Rangda

Rangda est considérée sur l’île comme la réincarnation des pouvoirs démoniaques.

Son visage, gravé dans la pierre ou dans le bois, est toujours couvert d’un voile blanc afin que personne, par mégarde, ne puisse regarder cette incarnation du diable qui attirerait la malchance sur lui. Quand le prêtre principal officie dans le Temple des Morts, il y a toujours un autre religieux portant un masque de sorcière pendant les danses célébrant Rangda.

ph by www.webpages.uidaho.edu

La danse du Barong joue un rôle très important à Bali. Non seulement elle attire de nombreux touristes, ce qui aide économiquement les artisans et les commerces locaux, mais c’est aussi la démonstration de la lutte entre Rangda et Barong. La danse masquée du Barong, aussi connue sous le nom de danse sanghyang, est considérée comme une des danses originaires de Bali descendant d’influences hindoues. Elle montre bien l’attachement du peuple balinais aux spectacles et à leur signification. Elle fait vraiment partie de l’histoire particulière et unique de l’île. Le Barong qui est le nom de la danse mais aussi celui de l’ennemi de Rangda est considéré comme le roi des esprits. Il est dépeint comme un lion à tête rouge et couvert d’une épaisse fourrure blanche. Il porte des bijoux dorés ornés de fragments de miroir. Dans cette danse, Rangda est représentée par un masque avec des dents énormes et elle se déplace sur la scène d’une façon menaçante. Les masques de Barong comme de Rangda sont considérés comme sacrés et, avant chaque spectacle, ils sont aspergés d’eau bénite et on leur offre des offrandes. Cela démontre bien combien cette danse est symbolique et pleine de signification. Elle nous montre aussi la lutte constante entre le bien et le mal.

Malgré tous les drames de l’intrigue, à la fin de la danse du Barong le bien triomphe du mal. Vous pouvez voir ces danses au village de Batubulan. Le spectacle commence à 9h00. Vous pouvez aussi voir le Barong au Royal Palace à Ubud.

ph by www.wandernesia.com

Cette performance très rituelle dépasse en temps et en lieu son objectif, elle a en effet des répercussions sur les villageois, les mettant en transe tout comme les musiciens et les gens de l’extérieur passionnés par ce côté culturel. En fin de compte, cette danse symbolise l’enchevêtrement du bien et du mal et la relation complexe qui existe entre l’homme et le supernaturel. Des aspects importants de la mythologie balinaise.

Sang Hyang Tunggal ou Tintya : divinité suprême

ph by vectorstock.com

Twalen, l’équivalent balinais de Semar, fait partie du panthéon des dieux et demi-dieux de la mythologie balinaise.

ph by Wikipedia

Batara Guru est le nom d’un dieu suprême en Indonésie

ph by IPFS

Brahma le Dieu de la Création

рh by Pinterest

Batara Kala is the god of the underworld in traditional Javanese and Balinese mythology

Similar articles

up