Blog

Nyepi ou le Nouvel An Balinais

 27 September 2019

Est-ce que vous pouvez vous imaginer un Nouvel An sans faire la fête, pendant lequel vous resteriez à la maison, sans éclairage et dans le silence le plus total ? Et bien, c’est ainsi que se passe le Nouvel An à Bali. C’est à cette période de l’année qu’ont lieu de nombreuses cérémonies et des rituels hauts en décibel et en couleur, avec comme temps fort, le Nyepi ou Jour du Silence, pendant lequel tous les habitants de l’île, touristes inclus, doivent se plier à de nombreuses règles.

D’après l’ancien calendrier Saka, datant de 78 après J.C., le Nouvel An balinais est célébré en mars, il l’est quelques fois en avril. Une chose est sûre, il tombe toujours le jour après la première nouvelle lune de l’équinoxe du printemps. C’est donc du 4 au 8 mars 2019 que les Balinais ont célébré le 1941ème Nouvel An et ils célèbreront le 1942ème du 20 au 24 mars 2020.

Melasti

La première cérémonie nommée Melasti se tient d’habitude trois jours avant le Nouvel An. Cependant, ce sera le Conseil du village qui décidera de la date exacte de la cérémonie. Le but de cette célébration est de se purifier des pensées démoniaques et de trouver un équilibre entre Nature et Dieu. La première chose que font les balinais ce matin-là, est de se vêtir tout de blanc et de partir en procession, avec des tiges de bambou décorées et des ombrelles, vers des points d’eau comme la mer, une rivière ou un lac, l’eau étant considérée comme une source sacrée de vie.

Le rituel, en lui-même, est à deux niveaux :

  • La petite purification : c’est quand l’être humain immerge son corps et son âme dans l’eau afin de se purifier des péchés et des mauvaises pensées.
  • La grande purification : ici c’est quand l’univers se purifie, quand les objets sacrés, la nourriture, les arbres et la terre sont lavés dans l’eau.

Le rituel peut durer jusqu’au coucher du soleil. Les gens font plusieurs fois le tour de la plage, déposent des offrandes, les prêtres disent des prières, certaines personnes rentrent même en transe.

Ces croyances donnent un bon exemple de la philosophie hindoue en général. Vous ne pouvez pas influencer le monde si vous n’avez pas d’abord mis de l’ordre dans vos pensées. Et aussi, les dommages que nous infligeons à la nature peuvent, à la longue, se retourner contre nous. Bien sûr, tous les habitants des villages prennent part à cette cérémonie sans laquelle il est impossible de passer aux autres niveaux de célébrations du Nouvel An. Il y a même certains villages où l’on reçoit une amende quand on ne participe pas à cette cérémonie.

Afin de participer à cette cérémonie du Melasti, procurez-vous des vêtements traditionnels blancs balinais ou juste des vêtements blancs. La seule obligation est qu’ils doivent couvrir le corps ainsi que les épaules et les mains. Les messes et leurs rituels ont lieu sur les plages de Kuta, de Seminyak, de Legian, de Sanur, de Jimbaran et de Nusa Dua.

Le rituel du Bhuta Yajna et la célèbre parade de Ogoh-Ogoh :

La journée qui précède la cérémonie du Nyepi est toujours la journée la plus colorée et la plus tumultueuse. Dès le petit matin, les femmes commencent à préparer des offrandes pour les esprits démoniaques. Normalement il doit y avoir de la viande saignante, la plupart du temps de la volaille. C’est le seul jour où le combat de coqs est autorisé officiellement comme témoignage de sacrifice. Le reste du temps, ce genre de combat est illégal sur l’île.

Après les sacrifices, on peut entendre des cris sauvages : c’est pour chasser les démons que les gens tapent aussi fort que possible sur des pots ou des bols vides, qu’ils font exploser des pétards et ainsi de suite...

La parade de Ngerupuk avec les marionnettes Ogoh-Ogoh - ce sont d’immenses figurines effrayantes et colorées de monstres et d’esprits démoniaques - est le moment le plus attractif pour les touristes. Le mot signifie . C’est donc pendant la parade que les balinais tentent de secouer les figurines autant que possible, les rendant encore plus effrayantes.

Les habitants portent ces figurines en faisant trois fois le tour des carrefours, tout ceci accompagné d’une musique assourdissante dans l’idée d’étourdir les démons. Pendant la procession toutes les routes sont bloquées et il est impossible de circuler. Chaque statue est si lourde qu’elle doit être portée par 10 à 60 hommes. La fabrication de telles figurines coûte bien-sûr très chère. C’est pourquoi certains villages contribuent à leur fabrication. Après la parade, les statues Ogoh-Ogoh sont brûlées où gardées comme décoration pour la maison, parfois elles sont aussi revendues à des collectionneurs.

Nyepi

Le Nyepi est l’étape la plus importante des célébrations du Nouvel An. C’est le Jour du Silence dédié à la réflexion et à la méditation, il commence dès 6h00 du matin et dure 24 heures.

  • Toutes les règles concernant le Nyepi s’appliquent à toute personne présente sur l’île, touristes inclus : interdiction d’allumer les lumières et de faire du feu (cela s’applique également aux appareils électriques. Il vaut donc mieux prévoir de cuisiner à l’avance).
  • Jour férié (écoles, banques, hôpitaux, magasins, administrations sont fermés).
  • Aucun moyen de circuler et de voyager (même l’aéroport de Bali est fermé pendant 24 heures).
  • Aucun loisir ni divertissement (il est interdit de parler, de rire fort, de boire de l’alcool, d’écouter de la musique, etc...)

Ce jour-là, des volontaires surveillent l’île afin que les règles du Nyepi soient respectées. Les personnes religieuses jeûnent et même ne communiquent pas avec les autres. En soirée tout le monde sort admirer les étoiles qui sont particulièrement visibles comme toutes les lumières de l’île sont éteintes.

Il y a deux explications quant à l’origine de ce Jour du Silence à Bali : l’une dit que c’est pour tromper les démons qui pensent alors qu’il n’y a aucune âme vivante dans les environs et ils quittent alors l’île définitivement. L’autre explication suggère que Nyepi est un jour qui symbolise la création du monde et que cela vaut bien un jour de silence.

Les touristes qui restent sur l’île pendant cette période doivent se conformer à ces croyances et ces traditions. Ne pas s’y conformer peut entraîner une amende ou même une arrestation. Si vous voulez rester pendant le Nouvel An Balinais à Bali, il vaut mieux réserver six mois à l’avance. Gardez bien en tête que c’est pendant la saison des pluies, vous ferez donc plus d’activités que seulement fréquenter les plages. Nous vous recommendons aussi de faire une provision de nourriture et de médicaments avant le Nyepi.

Si vous ne voulez pas rester sur l’île pendant cette période, il y a l’option d’aller visiter une île aux alentours. Par exemple Java. Vous pourrez y visiter les volcans Bromo et Ijen ainsi que Yogyakarta et ses célèbres temples.

Le Nyepi et les dates de cérémonies :

Dates des célébrations en 2020 :
Nouvel An balinais : du 20 au 24 mars
Malasti : 20 mars (sachant que la date exacte est décidée par le Conseil du village)
Rituel du Bhuta Yajna : 22 mars
Nyepi: 25 mars
Ngembak Geni : 24 mars

Si vous plannifiez un voyage en 2021, les dates seront les suivantes :
Nouvel An balinais : du 11 au 15 mars
Malasti : 11 mars (date définitive fixée par le Conseil du village)
Rituel du Bhuta Yajna : 13 mars
Nyepi : 14 mars
Ngembak Geni : 15 mars

Partagez ça
Reviews

Évaluation de l'excursion
Nom*
Courriel*
Vérifiez que l'entrée est correcte
Rate it
Message de commentaire*
 

 

Lisez aussi